Menu Home

Modèle bijoux frivolité
  • Added on: February 12, 2019
  • Added by: admin
  • Category: Uncategorized
  • Comments: no comments

Dans mon 2014 Round-Up post j`ai prédit que les bijoux imprimés en 3D était dans mon avenir immédiat, et j`avais raison! OK, il est vrai que la personne qui envisage réellement de faire les bijoux imprimés en 3D, j`ai eu quelques initiés information…so ne vont pas me recommander à des amis à la recherche d`un avenir-prédire Oracle. Sauf si, bien sûr, ils sont crédules et ont beaucoup d`argent. Dans le cadre d`un… Continuer la lecture 2015 prédiction se réalise: bijoux imprimés en 3D a été, en fait, dans mon avenir immédiat la Fondation Gala-Salvador Dalí présente au Théâtre-Musée Dalí de Figueres l`exposition permanente DALÍ · JOIES, pour lequel l`architecte Òscar Tusquets a complètement remodelé un bâtiment annexe du Musée. Les deux histoires qui la maison de la collection de bijoux ont une entrée indépendante de l`entrée du musée-théâtre, ce qui signifie qu`ils peuvent être visités séparément. L`exposition comprend les 39 bijoux en or et les pierres précieuses de la collection Owen Cheatham, deux bijoux faits plus tard et les vingt-sept dessins et peintures sur papier que Salvador Dalí a fait pour les dessins de bijoux. Dali Jewels, qui représente une vaste collection d`œuvres réalisées par l`artiste entre 1941 et 1970, illustre parfaitement les différentes phases de son évolution artistique. En 1999, avec le Conseil et la supervision de l`Associació espanyola de Gemmologia (Association espagnole des bijoux), la Fondation Dalí a acheté la collection de bijoux d`une entité japonaise pour 900 millions pesetas. Les experts de l`Association ont catalogué chaque pièce en collaboration avec les techniciens du département de la conservation de la Fondation et du Centre pour les études daliniennes, et ils ont conçu l`exposition permanente. Mauricette, les géants, et d`autres contes frivoles: les bijoux de Mlle Guillaume est la première exposition personnelle américaine du bijoutier contemporain canadien Aurélie Guillaume à la Galerie de Rede/Ross, New York Damian Skinner est un historien de l`art et conservateur basée à Gisborne, en Nouvelle-Zélande. Il a édité le livre bijoux contemporains en perspective (Lark Books, 2013). Commençons par les photos. Les genres d`images dans le magazine comprennent: les pièces incrustées de joyaux-ornements, médailles, Croix, objets d`art-qui se trouvent dans ce livre n`ont pas été conçus pour rester inerte dans les chambres blindées.

Ils ont été créés afin de plaire à l`œil, élever les esprits, éveiller l`imagination et exprimer des convictions. Sans public, sans la présence de spectateurs, ces joyaux ne rempliraient pas la fonction pour laquelle ils ont été créés. Ainsi, les spectateurs deviennent leur créateur final. L`œil du spectateur, son cœur, son esprit, qui fusionnent et captent avec une compréhension plus ou moins grande de l`intention du créateur, leur prêtent vie. Et pourtant, en lisant ce numéro de Vanity Fair sur les bijoux, je trouve une conversation étonnamment riche sur ce que j`appellerais le potentiel relationnel des bijoux-comment il opère dans le monde en général et quel genre de significations peut être attaché à elle. Je sais que la partie de la nouveauté est d`avoir des valeurs artisanales et des conversations remplacées par une conversation différente basée sur la valeur monétaire, et je suis sûr que cela deviendrait, après un certain temps, comme ennuyeux un paramètre par défaut que les discussions d`artisanat sans fin de la façon dont quelque chose est fait, de quoi, et comment il reflète les intentions artistiques de son créateur. Mais cette publication me fait également comprendre qu`un engagement sérieux avec le joyau relationnel va nécessairement au-delà des frontières du domaine des bijoux contemporains. Il y a des choses à apprendre du luxe ou des bijoux conventionnels que les qualités particulières et singulières du champ de bijoux contemporains ne permettent tout simplement pas. Bien que je ne vais pas abandonner la lecture de tous ces monographies Arnoldsche, je vais aussi reconnaître que la lecture Vanity Fair sur les bijoux pourrait ne pas être aussi frivole que je l`imaginais initialement. Quoi que vous pensiez de la science ou de la philosophie, l`idée de l`amulette est vraiment fascinante et une discussion riche sur le potentiel particulier et singulier que les bijoux a comme un objet relationnel et la pratique.